Jessica93 – Interview

Entretien avec ce passionné de musique tantôt acoustique, tantôt psychédélique.

Hell Hina : Tout d’abord, peux-tu te présenter ?

Geoff : Et bien je m’appelle Geoff, j’ai 33 ans, je suis guitariste bassiste chanteur programmateur de boite à rythme du groupe Jessica93, et je viens de Seine Saint-Denis, la banlieue nord-est de Paris..

Hell Hina : En écoutant tes titres, un mot me vient tout de suite en tête : expérimental. Si la guitare est souvent présente, on peut te voir partir dans de la pop fantomatique avec Poison, des trips sous acide avec Bondy Bronx et Another Bite, frôler le hip-hop avec Mebloo et Go Fast qui aurait pu sans problème se retrouver sur une BO de Saints Row…d’où viennent toutes ces influences, comment composes-tu ta musique, et surtout comment qualifierai-tu celle-ci ?

Geoff : Toute mes influences viennent du Diable. J’aime la musique possédée, peu importe le style, si la chanson me donne l’impression que le type a vendu son âme au diable pour l’avoir pondu, c’est bon j’adhère. Sinon je ne me prend pas la tête pour composer, je veux dire que je n’ai pas d’approche cérébrale avec la musique. Je joue, trouve quelques riffs, les assemble assez rapidement, pis soit ça donne une chanson qui me le fait et je brule un cierge, soit c’est tout pourri et je jette la chanson, recommençant à nouveau..

Je qualifie pas ma musique, je suis très mal placé pour le faire…

Hell Hina : Tu es un « one-man band » en live, comment s’est passé l’apprentissage de la loop pedal, quel autre matériel utilises-tu ?

Geoff : Assez naturellement, au début la première fois que j’ai essayé la pédale de loop, je faisais que du harsh noise. C’était une pédale tombée du camion que j’étais sensé revendre sur le bon coin, et puis elle trainait dans ma piaule, j’avais toujours pas fait d’annonce pour la revendre, et j’me suis dit « tiens voyons voir c’que ça donne avant de la revendre ».. et ça a plutôt été intuitif rapidement.

C’est marrant mais on m’avait souvent dit « hey Geoff, tu devrais te cloner et monter un groupe avec toi même ». Jessica93 c’est un peu ça finalement haha.. Sinon j’utilise pas grand chose, je suis pas très porté matos, j’ai une boite à rythme, une loop, une disto un delay et c’est tout..  858861_521339181241936_1657126936_o

Hell Hina : Tu as commencé la musique un peu par hasard en aidant en pote qui nécessitait un musicien pour un show. Aujourd’hui, tu enchaînes les concerts et possèdent divers projets annexes, dont Besoin Dead. Considères-tu désormais la musique comme un passe-temps, ou bien comme quelque chose de sérieux ?

Geoff : J’ai toujours considéré la musique comme une activité ultra sérieuse.. ça n’a jamais été juste un passe temps pour moi. J’ai pas fait d’études, le peu d’argent que je gagnais quand je trouvais des petits jobs me servait à acheter du matos etc.. j’ai jamais pris ça à la légère, j’ai bossé dur, je n’avais pratiquement pas de vie sociale, je pouvais rester chez moi 12 heures par jour à jouer, écrire des chansons, enregistrer.. et je sortais juste pour voir les rares potes que j’avais, avec qui je pouvais faire de la musique..

J’veux dire, j’étais carrément un nerd du truc, c’était comme un sacerdoce, et maintenant c’est pareil mais moins extrême. Disons que jouer en live me permet de sortir et de voir des gens.. mais je suis dedans depuis que j’ai commencé la gratte, vers 14 ans, j’ai joué dans plein de groupes, et depuis tout ça c’est Jessica93 qui à attiré l’attention.. sûrement le nom haha..

Mais j’ai jamais arrêté de faire de la musique, je l’ai fait sérieusement en déconnant, que ça marche ou pas je m’en fous, c’est mon équilibre..

Hell Hina : Que penses-tu de la Belgique, es-tu déjà venu faire un tour par chez nous ?

Geoff : La Belgique, j’y suis venu jouer de nombreuse fois, avec plusieurs projets différents, et c’est l’inverse de la montagne : la montée est facile, par contre la descente est costaud haha… J’y ai pas mal de potes, c’est toujours un plaisir de venir, puis c’est toujours l’occasion de revenir avec pleins de pots de tabac héhé..

Je cite la Belgique souvent en matière de politique, vu qu’il n’y a pas eu de gouvernement pendant longtemps, et que personne voyait la différence, je pense que tout les pays du monde devrait s’en inspirer..

Hell Hina : A quand le voyage en Inde pour aller voir Krishna ?

Geoff : Si ce n’est pas pour faire de la musique, je ne voyage pratiquement jamais.. j’ai horreur du tourisme, et encore moins quand c’est dans le tiers monde.. J’ai vu trop de gens partir dans ces pays, se croyant malins de pas s’être fait bobardé sur le prix d’une pomme ou d’un ticket de bus.. je trouve ça pathétique..

Tu viens passer tes vacances avec plus de pognon que les autochtones gagnent en un an en travaillant plus d’heure qu’il y a dans une semaine, et t’as le toupet de vouloir payer le même prix qu’eux ?? Ça c’est bien de la mentalité d’occidentaux.. tu veux jouer le touriste ? Alors joue le jeu.

jessica93_hellhina_interviewHell Hina : Si tu devais illustrer tes concerts avec des projections, comment seraient-elles ?

Geoff : On me parle souvent de ça, le côté visuel de ma zic, comme quoi elle se prête bien à des images etc.. je sais pas trop, je suis assez content du clip de Away. On avait trouvé une tonne de VHS dans la rue, et une avec marqué dessus « échographie Pauline 7 mois + accouchement » haha.. On l’a mis dans le magnéto et j’ai tout de suite dis « rho ce serai nickel pour un clip! ».. J’aime bien les visuels comme ça, assez statiques et finalement toujours en mouvement.. ça colle bien avec ma zic.

Hell Hina : Quels sont tes futurs projets ?

Geoff : A l’heure ou j’écris c’est lignes je suis en day off dans l’Aveyron, je suis en tournée en France jusqu’au 16 octobre, ensuite des dates par-ci par-là, et une autre petite tournée avec Unlogistic et Semi Playback qui passera par Bruxelles le 21 novembre au DNA.. Sinon je bosse sur le prochain disque, on bosse aussi sur le prochain Missfist, mon autre projet, et voilà..

Etiquettes

A propos de l'auteur

Jérôme

Diplômé en journalisme, je fais des interviews de groupe depuis 2005 sur mon propre webzine, Hell Hina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *